Chaînes Musculaires G.D.S.


Chaînes Musculaires G.D.S.

En se basant sur la notion de terrain prédisposant, la Méthode G.D.S. remonte à l’origine de nombreuses pathologies habituellement regroupées sous le vocable d’affections rhumatismales (arthroses, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies, lumbagos, sciatalgies, cruralgies…).

En orthopédie, les troubles statiques de la colonne vertébrale (excès de lordose, de cyphose ou scoliose) en tirent bénéfice, d’autant plus que l’approche est globale et prend en compte un grand nombre de paramètres entrant en jeu dans ces affections.

L'approche de la personne est individualisée; le symptôme est replacé dans son contexte global qui tient compte de l’unité profonde entre l’appareil locomoteur et l’appareil psychique. 

Selon les besoins de la personne, les praticiens de la méthode utilisent une approche corporelle et/ou psycho-comportementale.

L’approche kinésithérapique utilise des outils dont la variété permet une adaptation au terrain spécifique de chacun. Ils regroupent des manœuvres de massage, des techniques réflexes, des postures d’étirements ou encore des stimulations, afin d’accorder les tensions musculaires entre elles, ainsi que des modelages ostéo-articulaires pour retrouver une liberté de mouvement.